Rotary
Rotary Pattaya Marina;
Pattaya Marina
Thaïlande

Rotary Pattaya Marina Thaïlande



Visite de l’ambassadeur de France en Thaïlande
à un centre de protection des mineurs à Pattaya

M. Thierry Mathou, ambassadeur de France en Thaïlande, s’est rendu le 8 juillet dernier à Pattaya, pour visiter l’"Anti-Human and Child Abuse Center" (ATCC), qui lutte depuis plus de 15 ans contre le trafic d’êtres humains et les abus sexuels sur les mineurs, à l’invitation du Rotary Club Pattaya Marina.

L’ATCC porte assistance aux enfants victimes d’atteintes sexuelles et de trafic, comme par exemple ceux qui sont forcés à mendier, à se prostituer notamment pour le bénéfice de certains étrangers qui rapportent davantage aux trafiquants.
La principale cible sont les enfants des rues et ceux vulnérables à toutes ces formes d’exploitation. Beaucoup des jeunes victimes sont orphelines ou issues de foyers brisés ou ont été vendues dans ce commerce par des familles pauvres.

Les activités principales du centre sont :
1/ assister les victimes à la fois sur le plan social et sur les aspects juridiques ;
2/ les accueillir dans le centre dans un environnement sûr en vue de leur dispenser une éducation et les aider à se resocialiser progressivement dans la société.
Le centre coopère étroitement avec les autorités en particulier les travailleurs sociaux, le personnel médical, la police et la justice.
Il entend également peser sur les politiques publiques tant aux niveaux local et régional qu’au niveau national.

Baan Kruja

Baan Kruja

Vers la fin 2011, ce centre, situé à Nong Prue est entré sous la protection de la fondation Face (Fight Against Child Exploitation) dont les objectifs, les activités et les stratégies sont similaires.
L’ATCC joue également un rôle dans la traque et l’arrestation de trafiquants d’enfants et de pédocriminels. En 2014 le directeur de l’ATCC a permis l’interpellation d’un ressortissant français âgé de 46 ans qui a abusé d’une jeune fille de 14 ans, laquelle s’était échappée du centre de Pattaya pour être prise en charge par une maquerelle thaïlandaise qui négociait ses charmes avec des étrangers se promenant sur Beach Road.
A cette occasion, l’ambassadeur a tenu à réitérer son soutien à ce type d’actions humanitaires, et à saluer l’engagement indéfectible du directeur du centre et de son équipe dans leur combat contre ce fléau.
Il a également tenu à réaffirmer la volonté de la France de lutter contre la pédocriminalité.
L’engagement de la France sur ces sujets se traduit notamment par deux exemples récents :
- l’organisation à Paris du 14 au 16 juin du séminaire sur la lutte contre l’exploitation sexuelle des mineurs en ligne dans le cadre de la PFUE. Cet évènement a vu la participation de représentants thaïlandais.
- l’annonce du déploiement prochain d’un expert français sur cette criminalité aux Philippines, pays particulièrement touché par ce phénomène.

Cette journée a aussi été l’occasion de réitérer le besoin renforcé de coopération opérationnelle. Ainsi, la France coopère régulièrement avec les autorités thaïlandaises sur ces sujets, notamment pas le biais de formations dispensées par des experts français.
La dernière a été organisée en novembre dernier au profit de la Royal Thai Police et une autre est prévue en fin d’année au profit d’une autre agence.

Baan Kruja

Baan Kruja